Les autorités néerlandaises donnent leur feu vert pour que les patients en obésité massive de moins de 65 ans puissent recevoir les injections anti-Covid-19 rapidement.

Les autorités néerlandaises donnent leur feu vert pour que les patients en obésité massive de moins de 65 ans puissent recevoir les injections anti-Covid-19 rapidement.

Dernier dernier des 27 États membres de l’Union européenne à lancer sa campagne de vaccination le 6 janvier dernier, les Pays-Bas viennent de prendre la décision de prioriser les personnes souffrant d’obésité, mais également d’autres pathologies les rendant vulnérables à une forme grave de la Covid-19.
Ce vendredi 12 février, le ministère de la Santé publique hollandais a confirmé que le programme de vaccination prenait de l‘ampleur et que les Pays-Bas rattrapaient lentement le reste de l’Europe en termes de nombre de résidents vaccinés contre Covid-19.
Par ailleurs, le gouvernement néerlandais a précisé que les personnes en situation d’obésité massive (IMC>40) de moins de 65 ans bénéficieront de la priorité pour la vaccination contre le coronavirus, tout comme les personnes qui souffrent du syndrome de Down ou qui ont de la difficulté à respirer en raison d’un trouble neurologique.



80 % de tous les patients atteints de Covid-19 aux soins intensifs en surpoids ou en obésité

Dans sa communication, le ministère de la Santé hollandais a expliqué que les personnes en obésité massive se feront vacciner plus tôt en raison du fait qu’elles sont plus à risque de complications graves d’une infection par le coronavirus en raison de leur poids. En mars de l’année dernière, au cours de la première vague d’infections coronavirus qui a touché les Pays-Bas, 80 % de tous les patients atteints de Covid-19 aux soins intensifs étaient en surpoids ou en obésité.
Le Conseil de la santé a indiqué que le vaccin AstraZeneca serait utilisé pour ces groupes à risque désormais prioritaires.
En 2018, les Pays-Bas comptaient environ 100 000 adultes souffrant d’obésité massive, et environ 13 000 résidents atteints du syndrome de Down.
Selon le ministère de la Santé néerlandais, le vaccin AstraZeneca sera livré aux médecins généralistes au cours des prochaines semaines. En raison de la disponibilité limitée de ce vaccin, les livraisons se feront par région. Zeeland sera la première région à recevoir ce vaccin.


Philippe PALAT

Pour en savoir plus : cliquez ici