Dans une déclaration publique, la World Obesity Federation (Fédération mondiale contre l’obésité) vient de rappeler les implications du Covid-19 pour les personnes vivant en situation d’obésité. Elle encourage les gouvernements à prendre des mesures indispensables pour lutter contre la pandémie.

Dans une déclaration publique, la World Obesity Federation (Fédération mondiale contre l’obésité) vient de rappeler les implications du Covid-19 pour les personnes vivant en situation d’obésité. Elle encourage les gouvernements à prendre des mesures indispensables pour lutter contre la pandémie.

Contre le coronavirus, c’est la mobilisation générale au niveau mondial. La Fédération mondiale contre l’obésité (World Obesity Federation) vient de publier une déclaration de politique #Coronavirus.
Dans son texte, la Fédération mondiale alerte les gouvernements sur les conséquences du Covid-19 pour les personnes vivant avec la maladie obésité. Elle encourage tous les Etats de la planète à intégrer, dans leur stratégie de lutte, toutes les mesures clés de surveillance et de réduction du COVID-19. Et ce, à court et à long terme, afin de garantir le maintien de la santé générale des populations et de minimiser au mieux l’impact négatif du virus en cette période difficile.


Voici la déclaration de la Fédération mondiale contre l’obésité (World Obesity Federation) :

Veiller à ce que des aliments nutritifs adéquats soient mis à la disposition de tous, en particulier des populations vulnérables comme celles qui ont déjà des problèmes de santé, les personnes âgées, les personnes handicapées et les ménages à faible revenu.
Veiller à ce que les politiques et les restrictions mises en place pour limiter la propagation du Covid-19 permettent également aux personnes d’être physiquement actives dans des espaces ouverts, tout en maintenant une distance sociale adéquate.
Fournir de l’information à la population par l’entremise des médias et des médias sociaux, ce qui permet une orientation claire et transparente, dissipe les mythes et favorise la santé mentale et physique pendant les périodes d’isolement.
Reconnaître le risque que présente la situation actuelle sur la santé mentale et promouvoir des stratégies pour l’améliorer et le gérer en cette période difficile.
Fournir des lignes d’assistance et d’autres services de soutien virtuels, le cas échéant, pour les personnes atteintes de maladies existantes afin de s’assurer qu’elles ont accès à l’information la plus à jour sur leurs soins ainsi qu’à l’accès aux médicaments nécessaires pour gérer leur maladie.
Reconnaître que l’obésité et les autres maladies non transmissibles semblent accroître le risque et probablement aggraver les résultats du Covid-19 et, à ce titre, veiller à ce que les personnes vivant avec ces maladies reçoivent des conseils si elles présentent des symptômes.

Pour en savoir plus : Cliquez ici