Psychiatre spécialisé dans les troubles des conduites alimentaires et de l’obésité, ancien médecin du CHU de Strasbourg, il a participé à la création de GROS (Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids) et écrit plusieurs ouvrages dont « L’abécédaire de la chirurgie de l’obésité » il y a deux ans. Des messages thérapeutiques et une réalité clinique plus que jamais d’actualité.

Psychiatre spécialisé dans les troubles des conduites alimentaires et de l’obésité, ancien médecin du CHU de Strasbourg, il a participé à la création de GROS (Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids) et écrit plusieurs ouvrages dont « L’abécédaire de la chirurgie de l’obésité » il y a deux ans. Des messages thérapeutiques et une réalité clinique plus que jamais d’actualité.

Le docteur Pierre-André Peuteuil était un pionnier. Disparu le 4 novembre dernier à l’âge de 79 ans, ce médecin a joué un rôle décisif dans l’approche psychiatrique de la lutte contre l’obésité.
Né en 1940, à Lausanne (Suisse), Pierre-André Peuteuil a fait ses études primaires et secondaires à Lausanne, puis à Besançon et à la faculté de médecine de Strasbourg. C’est là qu’il devient médecin spécialiste.
Installé en libéral à Besançon en 1972, travaillant en même temps au CHU de la ville, le docteur Peuteuil a consacré les trente dernières années de sa carrière à la psychiatrie spécialisée dans les troubles des conduites alimentaires et dans la lutte contre l’obésité.
Membre fondateur d’associations locales ou nationales concernant l’alimentation et le surpoids, le docteur Peuteuil, qui était membre de la Société neurologique et psychiatrique de langue française, est l’un des cofondateurs, en 1998, du Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids (GROS) basé à Paris.
L’association GROS regroupe des thérapeutes de toutes écoles et de toutes formations (médecins généralistes et spécialistes, psychologues, diététiciens, paramédicaux) ayant à prendre en charge des personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire.



Des ouvrages pour informer les candidats à la chirurgie bariatrique

L’écriture et la littérature ont également fait partie de la vie du docteur Peuteuil. Membre du Groupement des écrivains médecins au niveau national, président fondateur de l’association bisontine « Questions de goût », le psychiatre a écrit dans « Lettres comtoises » et signé plusieurs livres.
Homme généreux, rempli d’empathie envers ses patients, trouvant toujours le mot juste et adapté à la personne face à lui, il a coordonné le livre « Abécédaire de la chirurgie de l’obésité » paru en 2019 aux Presses universitaires de Franche-Comté.
Dans cet ouvrage, le praticien rappelle que si la chirurgie peut apparaître comme une solution magique à l’épidémie d’obésité qui frappe nos sociétés, la réalité clinique apprend aux patients opérés qu’il n’en est rien. Pire : le succès à moyen et long terme impose des efforts quotidiens et des changements définitifs des modes de vie.
Fruit d’une collaboration entre des professionnels de santé impliqués dans l’accompagnement de patients demandeurs d’une chirurgie bariatrique et d’une jeune association de patients, cet ouvrage s’inscrit dans la transmission de l’expérience acquise. Pour le docteur Peuteuil, cet Abécédaire vise à informer les patients candidats à la chirurgie et leur entourage, les professionnels de santé spécialistes ou non sur les différentes problématiques de la chirurgie bariatrique.



La spécificité individuelle des odyssées corporelles

Quelques années plus tôt, en 2014, il a publié « Les corps malmenés – Anorexie, boulimie, obésité » aux éditions Armand Colin. Au fil des pages, le docteur Peuteuil y aborde la véritable épidémie de troubles alimentaires qui a gagné les sociétés modernes.
De quoi ces pathologies sont-elles révélatrices ? Indicatrices d’une perte des repères nutritionnels, ces maladies seraient-elles annonciatrices d’une possible modification en devenir du morphotype humain ? Au-delà des descriptions cliniques de chacune de ces affections, ce sont les similitudes qui les rassemblent que l’auteur, appuyé sur son expérience clinique, révèle.
Le rôle de la nourriture d’abord, aux fins de privation mortifiante ou de gavage. Mais aussi, et peut-être surtout, le corps lui-même, pris en otage par l’anorexique, dictateur de la boulimique, victime expiatoire d’on ne sait trop quel crime chez la personne en situation d’obésité
Pierre Peuteuil invite dans ce livre à un autre regard sur les déviances alimentaires et les dérives pondérales. Insistant sur la spécificité individuelle de ces odyssées corporelles, aussi tragiques les unes que les autres, ce livre se veut exposition de la problématique, mais également invitation à réflexion sur les raisons multiples des échecs comme des succès thérapeutiques.



Philippe PALAT

Pour en savoir plus : cliquez ici et ici