Lancée le 22 avril, la cellule d’urgence et d’assistance a permis de renseigner, d’aide et de soutenir plusieurs dizaines de personnes et leurs familles, souvent angoissées face à l’évolution d’une maladie qui frappe douloureusement les personnes atteintes d’obésité. Les experts de la plateforme ont aussi répondu aux nombreuses questions administratives, juridiques, etc. Elle poursuit sa mission.

Lancée le 22 avril, la cellule d’urgence et d’assistance a permis de renseigner, d’aide et de soutenir plusieurs dizaines de personnes et leurs familles, souvent angoissées face à l’évolution d’une maladie qui frappe douloureusement les personnes atteintes d’obésité. Les experts de la plateforme ont aussi répondu aux nombreuses questions administratives, juridiques, etc. Elle poursuit sa mission.

« Je tenais à vous remercier d’avoir pris le temps de me répondre. Vos mots m’ont fait énormément de bien et c’est ce dont j’avais besoin : quelqu’un qui puisse comprendre mes angoisses. Echanger de temps en temps par mail avec vous me ferait très plaisir. Je suis par ailleurs fière de moi d’avoir eu l’audace de vous écrire car je sais qu’il y a encore un an, je n’en aurais pas été capable, n’acceptant pas de reconnaitre que j’étais tout simplement malade. » Ou encore : « Je souhaitais tout simplement vous remercier car je suis maintenant rassurer mon médecin m’a délivré un certificat d’isolement. Il n’était pas très informé et grâce aux documents que vous m’avez transmis j’ai pu mieux le renseigner. Merci pour votre disponibilité, vos informations et conseils dans ce moment de crise sanitaire qui faut l’avouer est très anxiogène. »
Des messages de remerciements comme ces deux-là, la Ligue contre l’obésité en a reçu des dizaines après l’intervention de la cellule d’’urgence et d’assistance lancée le 22 avril dernier.



De nombreuses questions autour des arrêts de travail

Ouverte 7 jours sur 7 et accessible par téléphone et par mail, la plateforme pluridisciplinaire « Spécial Covid-19 » n’a cessé d’être sollicitée dès son ouverture. Plus de 150 mails reçus et presqu’autant d’appels téléphoniques en l’espace de dix jours. « En quelques jours à peine, nous nous sommes organisés afin de pouvoir répondre aux sollicitations venues de partout en France, explique Agnès Maurin, la directrice générale de la Ligue contre l’obésité. Face à la multiplication des informations, et parfois même aux contradictions auxquelles nos interlocuteurs sont confrontés, nous cherchons d’abord à apaiser, à rassurer et à accompagner. Cette crise sanitaire est génératrice de beaucoup de stress et d’angoisse pour les personnes atteintes d’obésité, d’autant qu’elles sont en première ligne de la pandémie du fait de leur maladie ».
A ce titre, la cellule d’assistance a notamment traité de nombreuses questions liées aux arrêts de travail, à la réglementation en vigueur et à la prise charge par l’Assurance maladie.« Un grand merci pour votre réponse prompte dans ce contexte inédit et compliqué », nous a écrit un patient satisfait d’avoir des réponses à ses interrogations vis-à-vis de son employeur.



« Une interface citoyenne et innovante »

En plaçant l’humain au coeur des échanges, la cellule « Spécial Covid-19 » propose depuis quinze jours une expertise permanente. Organisée avec le soutien de nombreux professionnels bénévoles, cette plateforme d’urgence est en capacité d’écouter et de répondre rapidement aux questions d’ordre médical, diététique, psychologique, physique, administratif et juridique.
Formée à la pathologie obésité et à ses conséquences sur la vie quotidienne, l’équipe d’experts accompagne individuellement chaque appelant.
Au cours de ces deux dernières semaines, des médecins, des chirurgiens bariatriques, des diététiciennes, des psychologues, un hypnothérapeute et des spécialistes de l’activité physique adaptée se sont relayés pour répondre aux interrogations des uns et aux problématiques des autres. « Tous les experts qui répondent par mail ou téléphonique sont des membres de la Ligue contre l’obésité, poursuit Agnès Maurin. Ensemble, ils constituent une interface innovante et citoyenne à la fois pratique et chaleureuse pour les personnes en surpoids ou en obésité. Nous pouvons également compter sur des patients experts qui apportent leur expérience et offrent leurs conseils aux usagers qui se manifestent. »



Poursuivre au-delà du déconfinement

Extension conjoncturelle du centre d’aide de la Ligue contre l’obésité mis en place en 2016, la cellule d’urgence « Spécial Covid-19 » a d’ores et déjà décidé de poursuivre sa mission de soutien au-delà de la date du déconfinement. « Merci à vous pour votre initiative, pour l’organisation et votre grande disponibilité qui ont permis de faire bien fonctionner la plate-forme. Finalement, le fait que nous soyons autant sollicités par les personnes ayant des troubles pondéraux montre à quel point elles sont en besoin de soutien et de réponses, il est donc important de continuer la démarche », estime de son côté une doctorante en psychologie de Bordeaux.
« Les personnes souffrant d’obésité, et notamment à partir de l’IMC>30, sont considérées comme vulnérables par le ministère de la Santé et le Haut conseil de santé publique. Il est indispensable que nous continuions à répondre , à accompagner et à orienter les patients aussi bien dans l’accès aux soins, dans les démarches socio-administratives que dans la lutte contre la discrimination car la crise du coronavirus a provoqué du mépris, voire parfois de la haine envers les gens atteints d’obésité », insiste la directrice cofondatrice de la Ligue.

Pour contacter la cellule « Spécial Covid-19 » de la Ligue contre l’obésité :
Par téléphone : 04 67 68 60 05
Par email : aide.obesite@liguecontrelobesite.org

Ouvert 7 jours sur 7
Horaires d’ouverture : de 8 h à 16 h non-stop