Pour gagner de la place et assurer ainsi un meilleur rendement des vols, les compagnies aériennes ont réduit la taille des sièges. Sauf qu'aux Etats-Unis, les modèles d'aujourd'hui ne correspondent plus à la morphologie d'une grande partie des voyageurs.

Pour gagner de la place et assurer ainsi un meilleur rendement des vols, les compagnies aériennes ont réduit la taille des sièges. Excepté qu’aux Etats-Unis, les modèles d’aujourd’hui ne correspondent plus à la morphologie d’une grande partie des voyageurs.

En classe éco, l’espace disponible entre les rangées de sièges s’est considérablement réduit au fil des ans sur la plupart des compagnies aérienne. En 2017, le groupe financier Bloomberg estimait ainsi que l’espacement entre les rangées avait baissé de 90 centimètres à 75, voire 71 sur certains vols. Motif de ce rétrécissement : les compagnies réduisent l’espace afin d’augmenter le nombre de sièges et ainsi gagner en rendements. Sauf que ce choix pourrait avoir des conséquences sur la sécurité dans le cas d’une évacuation d’urgence de l’avion.
Aux Etats-Unis, l’agence fédérale de l’aviation (FAA) se penche sur le sujet car si les sièges sont devenus de plus en plus petits, les Américains sont, eux, de plus en plus imposants. Ainsi, alors que le taux d’obésité dans la population américaine adulte était de 30,5 % en 1999-2000, il atteint désormais de 39,5 %.



720 volontaires pour des tests d’évacuation

Pour tenter d’améliorer la situation, des tests devraient avoir lieu pendant douze jours à Oklahoma City, d’ici fin 2019 afin de déterminer les dimensions minimales des sièges dans les avions. Selon les résultats, un changement de réglementation pourrait intervenir. 720 volontaires participeront à des simulations d’évacuation de l’avion. Les tests prévoient que les passagers soient capables de sortir facilement de leur siège et de circuler dans les coursives. La loi américaine évalue à quatre-vingt-dix secondes le temps nécessaire pour évacuer entièrement un avion de plus de 44 passagers.

Pour en savoir plus : cliquez ici et ici.